Les droits de succession vont-ils changer ?

Combien cela coûte de transmettre le fruit d’une vie ?

Quand doit-on penser à transmettre ?

C’est la grande question, si vous donnez tout maintenant pour réduire les frais de succession, comment pourrez-vous rebondir ? Tant que votre bien vous appartient en pleine propriété, vous pourrez améliorer votre quotidien grâce aux astuces que nous mettons à votre disposition dans notre club. Si les règles viennent à changer en terme de donation et que les frais sont moindre ou équivalent en démembrement de propriété ou en pleine propriété. L’attrait de la transmission en avancement d’hoirie ne sera plus d’actualité.

Alors doit-on se réjouir ou non ? Attendons ! Car si c’est pour augmenter les droits lors d’un démembrement de propriété et ne pas bouger pour une donation en pleine propriété. L’objectif de rendre plus liquide le patrimoine français et permettre aux petits enfants d’augmenter leur capacité financière. Alors que leurs parents sont souvent à la retraite lorsqu’ils héritent de leur propres parents, ne sera pas plus aidé. Il faut en effet baisser les droits de succession !

Je soutiens le fait qu’imposer la succession est une double peine. Les parents ayant déjà été lourdement taxés (impôts, CSG, plus-value, taxes foncières….), n’arrivent plus à transmettre un patrimoine supérieur à 100 000 € tous les 15 ans (même si cela se cumule par parent et par enfant). Celui-ci se verra donc divisé, ou revendu à un tiers pour payer les frais.

Notre patrimoine doit-il être offert en pâture aux riches étrangers ?

Donc faut-il donner à ses enfants ? aujourd’hui cela a un sens. Si demain quelque chose devait changer, ce sera en pire ou en mieux ? Selon vos besoins d’aujourd’hui et vos objectifs de demain la réponse sera différente. Rapprochez-vous de nous pour une analyse, afin de prendre la bonne décision.