La colocation ne connaitrait pas la crise ?

Logement clés en main

Vous l’avez peut-être vu lors de l’émission « grand reportage » du dimanche après midi, cette émission qui vous présente plusieurs solutions répondant à une demande du marché locatif. Les offres de logements de petites surfaces sont chers et pas assez nombreux, répondant à la crise économique actuelle. Comment se loger à moindre frais, de façon agréable au centre des grandes villes ?. Ainsi ce type de location ne connait actuellement pas la crise et se développe.

Demande du marché :

Aujourd’hui le prix du foncier est élevé, le prix d’acquisition est plus important que l’évolution des loyers qui sont par les lois de l’habitation de plus en plus plafonnés. Mais reste encore assez élevés, répondant au rapport Offres / Demandes. Ainsi les locataires ont recherché d’autres façons de se loger pour réduire cette charge. c’est un peu eux qui ont développé la colocation. Tout d’abord en louant à plusieurs un grand appartement pour diviser le loyer entre eux, s’offrant un cadre de vie plus agréable que dans une studette de 9 à 20 m2 dans une résidence étudiante, bruyante et très austère au loyer assez élevé.

Mais il n’y a pas que les étudiants qui sont intéressés, aujourd’hui on se rend compte que toute la population pourra être intéressée par ce type de location. Jeunes actifs n’ayant pas encore de CDI, souhaitant placer avant d’acquérir dans leurs propres logements. Il y a également les adultes subissant les aléas de la vie, divorce, veuvage périodes pendant lesquels les moyens sont réduits. Et la solitude pèse aussi, la vie en collectivité est recherchée.

Opportunités pour les propriétaires :

Vivre en collectivité, écologique ou un besoin de ne plus être seul

Sécurité :

Ce qui fait le plus peur à un investisseur c’est la vacance locative : pas de locataire = pas de revenus et le plus souvent il faut rembourser un emprunt immobilier. Alors lorsque vous avez plusieurs personnes qui s’entendent et vous assurent le paiement du loyer, il y a plusieurs raisons pour accepter ce mode location.

L’autogestion et surveillance : les colocataires sont rarement des personnes qui se connaissent au départ, elles apprendront à s’apprécier mais un respect des autres et de leur qualité de vie rassurera le propriétaire dans la gestion de son bien. Il y a parfois une caution solidaire qui peut être demandée et qui obligera le locataire partant de trouver son remplaçant à moins de payer le loyer même après son départ.

Rentabilité :

La rentabilité c’est la somme des loyers divisée par le cout d’acquisition de ce bien. Ce qui peut la réduire c’est l’absence prolonger de locataires. Ce qui peut l’augmenter c’est la pluralité des loyers. Lorsque vous avez plusieurs personnes qui paient votre loyer, elles ne partiront pas toutes en même temps. vous aurez toujours une partie du loyer qui vous sera réglé. En réaménageant votre appartement en colocation, vous apporter un certain service en fournissant, les meubles, les appareils électro-ménager, les lits, tables, chaises, que le locataire n’aura pas à acheter. Votre locataire loue donc un peu plus qu’un simple appartement. Vous pourrez donc augmenter le loyer comparé à une location dite nue. Vous en augmenterez donc la rentabilité.

La Fiscalité :

Tout revenu du capital est taxé deux fois : sur vos revenus, aux différentes tranches 11% 30% 41% ou 45% + à la CSG-CRDS à 17,2%.

Si vous touchez 500 € de loyer mensuel (sans prendre en compte d’autres charges). Votre revenu sera de 6 000 € annuel, il sera alors imposé sur votre tranche d’impôt, si vous n’en avez pas tant mieux, mais vous serez tout de même imposé aux 17,2%.

Soit 6 000 € * 17,2% = 1 032 €

il vous reste alors dans votre poche même si vous n’êtes pas imposable que :

6 000 – 1 032 = 4 968 € ce n’est déjà pas si mal mais le tout serait mieux dans votre poche.

Quels sont les moyens de réduire le montant imposable ?

  • Créer des charges : des travaux, la taxe foncière, les frais de gestions, les assurances, les intérêts d’emprunt, les amortissements
  • A part les amortissements tous sont égaux à des frais que vous avez payé.
  • Ces amortissements sont des charges que l’on retrouve avec les revenus de location « meublé », votre colocation. vous percevez alors, non pas des revenus fonciers, mais des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Ils s’ajoutent aux autres frais mais ne représentent qu’une érosion des choses dans le temps : les murs, le toit, les fenêtres, les meubles, les appareils.
  • Gros avantages par rapport aux amortissement dans une entreprise, la plus value sera calculée selon la méthode de la plus value des particuliers (après 22 ans pour la plus-value à 19% et 30 ans pour la CSG-CRDS à 17,2% encore elle !)

Programmes dans toute la France

Colocation un concept de location qui ne connait pas la crise

Je vous ai sélectionné un partenaire qui vous propose des programmes dans toutes les grandes villes de France. Dans des villes où il y a une demande forte étudiants et actifs.

A Paris, Aix en Provence, Marseille, Lyon, Lille, Amiens, Nancy, Nantes ….

Je reste à votre écoute pour tout complément d’information : https://calendly.com/muriel-trenquier

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.